mercredi 2 mai 2007

Royal insulte les électeurs de Sarkozy


Lors de son discours à Charléty, Ségolène Royal hier a joué son va-tout. Quitte à être très démagogique.
Ce qui m'a choqué le plus :
- Le fait qu'elle accuse Sarkozy d'avoir fait ovationner le karcher à Bercy. Elle ne pourra duper que ceux qui n'ont pas vu le discours en question. C'est évidemment totalement faux. Il a justifié, très humainement, pourquoi il a été amené à parler de karcher et a expliqué pourquoi il trouvait qu'on lui faisait un faux procès à cet égard. C'est très différent me semble-t-il!
- Le fait qu'elle fasse huer Doc Gyneco, Bernard Tapie et d'autres soutiens de Nicolas Sarkozy. Non, non, je ne développe pas une admiration particulière pour le Doc...lol... Mais en faisant ça, indirectement, elle fait huer et insulte les électeurs du candidat de l'UMP. Je pensais qu'elle se voulait rassembleuse???
En, fait, elle n'a pas compris que c'est elle-même qui dresse une France contre l'autre. Jamais Nicolas Sarkozy ne se livrerait à ce genre de bassesses.

3 commentaires:

brigetoun a dit…

puis je rappeler au maître des lieux ces phrases, grotesques dans la bouche qui les a prononcées : sur la gauche qui ne prend pas le métro, sur la gauche qui ne met pas ses enfants à l'école publique, sur la gauche qui ne va pas en banlieue !
ses imprécations sur 68, basées sur l'image fausse qu'en ont donnée certains des soit-disant leaders qui ont vieilli en prenant du ventre etc...
sur le raprochement systématique entre immigration et délinquance, entre islam et moutons égorgés dans la baignoire, son opposition etre ceux qui se lèvent le matin et les autres (qui donc s'ils n'ont pas de travail en sont responsables), etc...

A. G. a dit…

Effectivement, il dénonce une bienpensance de gauche qui personnellement m'agace profondément. Mais je ne l'ai jamais entendu mépriser que des gens que je méprise aussi. L'amalgame entre islam et mouton égorgés est très révélateur. Une certaine gauche crie à l'amalgame et au scandale. C'est profondément ridicule. Il est celui qui a fait le plus pour l'islam. Jusqu'à financer les lieux de cultes, les doter d'un exécutif... Mais il s'évertue à dire qu'il veut un islam de France. C'est là qu'il illustre son propos, sans aucunement stygmatiser l'ensemble de la communauté, et explique qu'il ne veut pas de mouton égorgés ds la baignoire. Je ne voudrais pas d'une république où on n'a même pas le droit d'exposer clairement une idée aussi évidente et saine sans se faire traiter de brutal, voire de facho... Mais bon, chacun son truc!

A. G. a dit…

PS : il ne méprise JAMAIS ceux qui ne se lèvent pas tôt le matin : il encouragent ceux qui le font et dit qu'il va tout faire pour encourager les autres en leur trouvant du travail et en créant une dynamique favorable à l'économie du pays et au travail. Comme quoi, on perçoit toujours les choses à travers notre bulle de couleur!